La Poste a lancé, depuis plus d’un an, La Boutique France, une solution clé en main pour les e-commerçants français qui souhaitent exporter vers la Chine. Les équipes de Geopost, Colissimo, et leurs partenaires Business France et BPI France, organisent un tour de France à la rencontre des entreprises françaises pour leur présenter cette nouvelle offre. Ce roadshow s’arrêtait à Marseille le 13 mars dernier, pour une matinée aux couleurs de l’Empire du Milieu.

Le marché chinois représente un potentiel important de croissance pour les e-commerçants français avec près de 800 millions d’internautes, soit 20% des internautes mondiaux. S’ils sont nombreux à être tentés par l’aventure chinoise, ils sont aussi nombreux à être freinés par les barrières culturelles, réglementaires et tarifaires. La Boutique France propose une solution simple, complète et rapidement opérationnelle pour vendre les produits français sur le plus grand marché de vente en ligne au monde.

Des plateformes de e-commerce qui dominent le marché

92% des transactions de l’e-commerce chinois passent par des places de marché, avec le leader Alibaba qui en détient plus de 60%. Le consommateur chinois peut désormais acheter des marques étrangères via des places des marché cross-border. C’est sur ces plateformes, Tmall Global-Alibaba, JD worldwide et Kaola, que La Boutique France référence les produits de ses clients. Une vraie opportunité pour les e-commerçants puisque certaines plateformes ne sont pas accessibles en direct ou imposent des coûts d’adhésion très élevés.

Les réseaux sociaux, un canal de communication indispensable

Installée sur 90% des smartphones chinois, WeChat, est l’application mobile qui bouscule le e-commerce. Bien plus qu’un simple chat, elle donne accès aux réseaux sociaux, aux plateformes de e-commerce, et, devient un mode de paiement pour des services de plus en plus nombreux. Marc Lissak, directeur de La Boutique France revient sur son dernier déplacement à Shangaï, où il a constaté l’ampleur du phénomène : « Dans certaines grandes villes, on ne peut plus prendre un taxi sans avoir un compte bancaire chinois rattaché à WeChat. Il y a même des restaurants dans lesquels on consulte la carte et on paie l’addition via l’application ! » La Boutique France emploie des collaborateurs chinois experts de ces nouveaux modes de communication afin d’adapter aux usages locaux les campagnes marketing des marques françaises. « Nos campagnes s’appuient sur des Key Opinion Leaders (KOL) locaux pour créer de la notoriété autour des marques de la Boutique France. Les Chinois aiment les vidéos et l’interaction, notre travail est de créer des contenus spécifiques adaptés à leurs attentes. » Commente Yi Sui, coordinatrice web de La Boutique France.

Un consommateur exigeant

La Boutique France prend en charge l’interface avec le client final. C’est un élément clé puisqu’en Chine, ce service passe obligatoirement par un chat disponible 7 jours sur 7 de 8h à minuit ! « Pour le consommateur chinois il est indispensable de dialoguer avec le service client. Il est très courant, par exemple, qu’un acheteur négocie le prix d’un produit en direct sur le chat ou encore qu’une jeune fille demande des conseils sur la meilleure façon d’accorder la couleur de son rouge à lèvre à celle de sa robe ! » Poursuit Marc Lissak. La Boutique France s’appuie ainsi sur son partenaire local, le Technical Partner (TP), Altima, spécialiste du marché digital chinois pour animer la boutique en ligne sur les 3 places de marché.

Une logistique simplifiée

Avec La Boutique France, les e-commerçants ne s’occupent plus des démarches administratives pour l’importation de leurs produits. Les équipes de La Poste se chargent de la logistique et des relations avec les autorités douanières. Grâce à cette organisation optimisée, les produits vendus via La Boutique France sont acheminés en moins de 7 jours de France jusqu’au domicile de l’acheteur, en Chine. Pour cela, La Boutique France propose à ses clients de passer par la solution Colissimo déjà présente sur le marché chinois.